10 superaliments pour soigner votre corps

Les aliments et les boissons que vous consommez peuvent aider ou entraver votre rétablissement après une maladie ou une intervention chirurgicale. Vous devez manger les bons aliments, comme les superaliments. Chaque super aliment, qu’il s’agisse d’un légume, d’un fruit, d’une source de protéines ou d’une graisse saine, offre quelque chose d’unique à votre corps.

Il a été démontré que certains de ces aliments aident à lutter contre l’inflammation, la fonction immunitaire, la guérison et fournissent l’énergie dont vous avez besoin pour vous rétablir. Voici dix superaliments pour soigner votre corps.

Lié: 10 mythes ridicules sur la santé (la science dit qu’ils sont vraiment vrais)

dix SMASH Pêche

Les sardines, le maquereau, les anchois, le saumon et le hareng (SMASH) sont connus pour leur faible teneur en mercure et autres niveaux toxiques et leurs niveaux élevés d’acides gras oméga-3. Nous devons nourrir le cerveau avec ces acides gras oméga-3 qui améliorent l’humeur et la concentration puisque 60 % du cerveau est composé de graisse. Les poissons SMASH sont également anti-inflammatoires.

Heureusement, les poissons SMASH sont facilement disponibles dans les magasins. Si vous ne les trouvez pas, envisagez d’autres options peu toxiques, notamment le thon pâle en conserve, la truite, le poisson-chat, la goberge et les crustacés. Vous ne devez pas faire frire ces poissons ou vous risquez de ne pas obtenir le maximum de nutriments. Faites-les cuire à la vapeur, au gril ou au four à la place.

Au moins deux portions de poisson par semaine devraient être incluses dans votre alimentation, l’une de ces portions provenant d’un poisson gras comme le SMASH. Environ 140 grammes (5 onces) constituent une portion.

Il est conseillé à certaines personnes de ne pas manger plus d’une assiette de poisson gras par semaine car il contient de petites quantités de contaminants qui peuvent s’accumuler dans le corps. Les filles mineures, les femmes enceintes et les mères allaitantes devraient limiter leur consommation de poisson gras à deux portions par semaine.

9 Légumes à feuilles

Les légumes-feuilles comprennent le chou frisé, les épinards, le chou vert, la bette à carde et les feuilles de moutarde. Les vitamines A, C et le calcium, ainsi que les composés phytochimiques (produits chimiques dérivés de plantes qui ont des effets bénéfiques sur la santé), sont abondants dans ces légumes. Ils contribuent également à une alimentation saine en fournissant des fibres.

Les légumes-feuilles offrent plusieurs avantages, notamment :

  • La capacité de réduire la progression des maladies oculaires telles que le glaucome, la cataracte et la dégénérescence maculaire liée à l’âge.
  • Meilleure mémoire et capacités cognitives.
  • Maintient le cholestérol.
  • Risque réduit de plusieurs tumeurs malignes, telles que celles de la poitrine, des poumons, de l’intestin et de la vessie.

Pour rendre les légumes-feuilles plus agréables à consommer, envisagez de les faire sauter avec un peu d’huile d’olive ou de les mélanger à des salades. Les soupes et les ragoûts peuvent également contenir des légumes.

Alors que la plupart des légumes-feuilles font plus que faire la tâche, certaines variétés couramment utilisées comme le chou frisé, les épinards, le chou vert, la bette à carde et les feuilles de moutarde se distinguent grâce à une gamme vraiment étonnante de nutriments. L’apport hebdomadaire recommandé pour ces aliments miracles est de trois à quatre portions de 70 grammes (2,5 onces).

8 baies

Les myrtilles sont en tête de presque toutes les listes de superaliments ; cependant, vous pouvez considérer n’importe quelle baie comestible comme un super aliment. Les mûres, les framboises, les fraises et les canneberges fraîches, pour n’en nommer que quelques-unes, sont faibles en calories, riches en fibres et riches en antioxydants qui aident à combattre les radicaux libres cancérigènes.

Les flavonoïdes – les composés végétaux qui donnent aux baies leur couleur brillante – sont abondants dans les baies congelées et fraîches. Les flavonoïdes sont connus pour avoir des propriétés cognitives et améliorant l’humeur. Ils sont également riches en vitamine C, qui, comme on pouvait s’y attendre, renforce l’immunité et est essentielle pour lutter contre les infections hivernales.

Les bleuets, en particulier, sont riches en pigments anthocyanes, qui leur donnent leur couleur vibrante et agissent comme de puissants antioxydants qui peuvent aider à prévenir les maladies cardiaques, le diabète et l’aggravation de maladies comme la maladie d’Alzheimer.

Le yogourt, les céréales, les flocons d’avoine ou les smoothies infusés aux baies sont de délicieuses façons de commencer la journée. Les baies sont également fantastiques dans une salade verte. Vous pouvez également ajouter des pois chiches, des noix ou des graines de tournesol pour plus de protéines. Le shortcake aux fraises et la tarte aux myrtilles sont interdits car ils contiennent trop de sucre et de matières grasses.

sept des noisettes

Toutes les noix ont une chose en commun : elles sont toutes riches en fibres, en matières grasses et en protéines. Ils contiennent également des graisses monoinsaturées qui peuvent jouer un rôle dans la réduction du risque de maladie cardiovasculaire.

Malgré leur teneur élevée en matières grasses, les noix ont été associées à un risque réduit de prise de poids et d’obésité. Les noix sont la « super noix » car leurs propriétés antioxydantes aident à prévenir des maladies telles que le cancer.

Ajouter une poignée de noix aux flocons d’avoine ou au yogourt ou simplement les manger comme collation est une façon d’apprécier les noix. Mais gardez à l’esprit qu’ils sont riches en calories, alors n’en mangez qu’une petite poignée. Alternativement, vous pouvez essayer différents types de beurres de noix comme les amandes, les cacahuètes ou les noix de cajou. Les noix sont également un ajout savoureux aux salades ou aux légumes cuits.

6 Oignons et Ail

Que vous ayez une infection virale, bactérienne ou fongique, l’ail est l’un des meilleurs aliments que vous puissiez manger pour aider votre système immunitaire. Il n’a peut-être pas l’odeur la plus appétissante (bien que certains d’entre nous l’apprécient), mais c’est l’un des aliments les plus puissants qui peuvent faire des merveilles pour votre système immunitaire.

L’ail, les oignons, les poireaux, la ciboulette et d’autres légumes similaires sont également bénéfiques pour abaisser la tension artérielle, maintenir la santé cardiaque et prévenir le cancer. L’ail est riche en vitamine C, en manganèse, en sélénium et en fibres, ce qui en fait un ingrédient culinaire sain et savoureux. C’est l’un des aliments les plus consommés pour soutenir le système immunitaire.

Il est préférable de ne pas chauffer ou sécher les oignons et l’ail avant de les manger pour éviter de perdre leur valeur nutritive. Donc, si possible, choisissez l’option la plus odorante : crue et écrasée dans votre nourriture.

5 gingembre

L’arôme piquant de cette racine épicée évoque des souvenirs d’agréables nuits d’hiver au coin du feu. Le gingembre est une saveur hivernale courante que l’on trouve dans les biscuits, les lattes et autres produits de boulangerie. Vous connaissez peut-être le gingembre comme épice de cuisine, mais il a une longue histoire d’avantages, notamment des aides à la digestion, un apaisement de l’estomac et un traitement de l’arthrite.

Le gingembre peut également aider à soulager les nausées et les malaises chroniques. Il peut aider à prévenir des maladies telles que les maladies cardiaques, la démence et le cancer. En raison de sa teneur élevée en potassium, en fer et en vitamine C, le gingembre est un ajout indispensable à votre placard de cuisine en tant que stimulant du système immunitaire.

Quelle que soit la saison, vous pouvez viser à manger du gingembre quotidiennement. Voici quelques méthodes simples pour les préparer à la consommation :

  • Utilisez de la racine de gingembre frais pour donner à vos plats un goût unique. Mettez-le sur votre salade, poulet ou fruits de mer, ou hachez-le ou râpez-le dans les sauces et vinaigrettes.
  • Mangez du gingembre confit en collation ou ajoutez-le à votre dessert.
  • Ajouter le gingembre mariné comme assaisonnement.
  • Buvez du thé fraîchement infusé infusé avec un petit morceau de gingembre haché.
  • Utilisez de la poudre de gingembre séchée lors de la cuisson ou saupoudrez-la simplement sur les aliments.

4 Yaourt

Le yogourt contient des bactéries bénéfiques vivantes appelées probiotiques et est une riche source de protéines et de calcium. En défendant le corps contre d’autres bactéries plus toxiques à travers l’intestin, ces « bonnes bactéries » peuvent prévenir les maladies.

Augmentez votre consommation de yogourt, mais méfiez-vous des yogourts aux fruits ou aromatisés, souvent riches en sucres ajoutés. De nombreux fabricants ajoutent des substances malsaines, notamment du sucre, des édulcorants fabriqués à partir de produits chimiques artificiels et d’autres édulcorants.

Recherchez des produits contenant moins de 15 grammes (0,5 once ou 1 cuillère à soupe) de sucre par portion, tant qu’ils ne contiennent pas d’édulcorants artificiels. moins il y a de sucre, mieux c’est. Achetez du yogourt nature et garnissez-le de fruits frais. Vous pouvez remplacer la crème sure ou la mayonnaise par du yogourt dans les trempettes et les sauces.

3 Avocat

En raison de leurs excellents bienfaits pour la santé, les avocats ont récemment été au sommet des articles d’épicerie.

Les avocats ont un profil nutritionnel fantastique et regorgent de lipides, de vitamines et de minéraux. L’acide oléique est l’acide gras monoinsaturé le plus abondant dans les avocats. Cette vitamine est censée réduire l’inflammation. Vous pouvez augmenter votre apport en fibres en mangeant des avocats.

Manger un avocat seul est l’une des façons les plus savoureuses et les plus simples de le consommer. Les avocats mûrs, coupés en deux et assaisonnés font un merveilleux ajout à n’importe quel plat. Un autre moyen simple consiste à tartiner de l’avocat sur du pain grillé pour obtenir une garniture crémeuse, veloutée et sans cholestérol. De plus, vous pouvez facilement transformer l’avocat en jus.

2 légumineuses

Certains des aliments les plus populaires pour les recommandations de consommation quotidienne sont les légumineuses. Le soja, les pois et les pois chiches entrent tous dans cette vaste catégorie. Les légumineuses sont d’excellentes sources de folate, de fibres et de protéines végétales. Ils peuvent aider à réduire le risque de maladies cardiovasculaires.

Selon des études de recherche, les légumineuses ont été associées à de nombreux avantages pour la santé, notamment en aidant à la gestion du diabète de type II et en abaissant la tension artérielle et le cholestérol. Être rassasié pendant une longue période est un autre avantage d’inclure des haricots et des légumineuses dans votre alimentation, ce qui peut vous aider à maintenir un poids santé.

Vous pouvez manger des légumineuses en les incluant dans des plats tels que des soupes, des salades et des ragoûts. De plus, vous pouvez préparer un repas à base de haricots comme du houmous ou du chili.

1 Brocoli

L’un des antioxydants les plus puissants de notre alimentation se trouve dans le brocoli, un légume crucifère. C’est le plus grand super aliment et il défend notre corps contre le cancer. Les composés soufrés du brocoli activent nos gènes pour produire plus d’enzymes de détoxification. Ces enzymes peuvent cibler des substances qui causent le cancer.

De plus, avec d’autres légumes crucifères tels que le chou-fleur, le chou et les choux de Bruxelles, le brocoli présente plusieurs avantages pour la santé, notamment la réduction du risque de maladie cardiaque et d’accident vasculaire cérébral.

Le brocoli est riche en éléments nutritifs et faible en calories. Il contient les plus grands nutriments de tous les superaliments. Ces légumes vous gardent rassasié plus longtemps en raison de leur teneur élevée en fibres, c’est pourquoi ils sont présents dans de nombreux plans de perte de poids sains.

Pour profiter du brocoli et d’autres légumes crucifères, aromatisez-les en les faisant cuire à la vapeur ou en les faisant sauter dans des huiles saines avec des herbes et des assaisonnements. Envisagez d’utiliser un mélange surgelé de légumes crucifères dans vos pâtes, soupes et casseroles.

#superaliments #pour #soigner #votre #corps

Laisser un commentaire